Association de protection animale collégiale régie par la loi de 1901, déclarée le 06/06/2012, publiée au journal officiel le 16/06/2012 sous le n°W596004636.
Elle a pour but de venir en aide à tous les lévriers quel que soit leur pays d'origine, mais aussi tout animal en danger ; de les faire soigner, vacciner, stériliser le cas échéant, assurer leur arrivée en France, assurer leur hébergement si besoin, et les faire adopter.
Siège Social chez Evelyne Guérin, 43 rue de la Malcense, 59200 TOURCOING.

Parce que les Galgos et Podencos d'Espagne subissent dans leur pays une violence et une cruauté insupportables, l'équipe bénévole de Terre des Lévriers se bat pour faire de la France une terre d'asile pour ces êtres de douceur et d'amour. Car pour beaucoup d'entre eux, l'adoption à l'étranger constitue leur seule chance de vivre...

En Espagne, des femmes et des hommes luttent au quotidien, sans moyens et seuls contre tous pour recueillir, soigner, aider ces nobles créatures. Terre des Lévriers se doit de soutenir matériellement et moralement ces courageux bénévoles.

MARTIN

Martin est un adorable bonhomme croisé podenco de 4 ans (né en janvier 2010). La pauvre est au refuge depuis janvier 2011...
Très câlin, très sociable, ses bénévoles disent de lui qu'il est "buenissimo", c'est pour dire!
Martin mesure 61 cm au garrot et pèse 20kg.
Vite une famille pour ce bon pépère!
 Pour toute question ou adoption, contactez : Terre des Lévriers :
Perrine, perrinemallet46@gmail.com
Christine, christine.lipinski.tdl@gmail.com
Evelyne, pomavea@gmail.com
Patricia, texouille@gmail.com
VL

Qui sont nos Invisibles ?
Ceux que personne ne regarde, ceux que personne ne demande, ceux qui attendent depuis de si longues années et personne ne pose le regard sur eux… Ils sont oubliés dans leurs refuges… Ceux sont nos Invisibles… Pourtant ils sont là, ils nous regardent lorsque nous passons les voir, ils ont un cœur, une âme, une sensibilité et de tant d’amour à offrir ! Ne les oublions pas, ils le méritent tant, ne les laissons pas devenir des Invisibles, merci pour eux.