Association de protection animale collégiale régie par la loi de 1901, déclarée le 06/06/2012, publiée au journal officiel le 16/06/2012 sous le n°W596004636.
Elle a pour but de venir en aide à tous les lévriers quel que soit leur pays d'origine, mais aussi tout animal en danger ; de les faire soigner, vacciner, stériliser le cas échéant, assurer leur arrivée en France, assurer leur hébergement si besoin, et les faire adopter.
Siège Social chez Evelyne Guérin, 43 rue de la Malcense, 59200 TOURCOING.

Parce que les Galgos et Podencos d'Espagne subissent dans leur pays une violence et une cruauté insupportables, l'équipe bénévole de Terre des Lévriers se bat pour faire de la France une terre d'asile pour ces êtres de douceur et d'amour. Car pour beaucoup d'entre eux, l'adoption à l'étranger constitue leur seule chance de vivre...

En Espagne, des femmes et des hommes luttent au quotidien, sans moyens et seuls contre tous pour recueillir, soigner, aider ces nobles créatures. Terre des Lévriers se doit de soutenir matériellement et moralement ces courageux bénévoles.

CARUSO adopté le 09/11/13

LA NOUVELLE VIENT DE TOMBER... CARUSO EST ADOPTÉ !!!
Un immense à Marjorie d'avoir vu en Caruso le galgo fabuleux qu'il y a en lui! 
Merci à Alain et sa famille de l'avoir protégé jusqu'à son adoption!
CARUSO, maintenant ton passé est loin derrière toi, la véritable vie s'offre à toi à présent!


***
Caruso est un jeune et beau galgo de 2 ans. Un regard complètement irrésistible. Comme tout jeune lévrier, il aime jouer, s’amuser avec ses congénères. Et ensuite, il apprécie le repos dans des canapés douillets. Il lui manque encore les bonnes manières à avoir dans une maison mais Caruso est très intelligent et apprend vite. Caruso est loin d’être un lévrier traumatisé ou craintif. Il respire la joie de vivre et sera un plaisir pour sa famille d’adoption qui choisira de partager sa vie avec ce lévrier plein d’amour.



 Caruso est sociable avec ses congénères et partagera volontiers des parties de jeux avec eux. Il a besoin d'espace pour se défouler. Son seul petit défaut, il en faut un, il n’aime pas les chats.
Caruso n’a pas eu une vie très simple auparavant : en Espagne, il a été abandonné et a erré dans les rues. Il a suivi des enfants ou plutôt leurs biscuits et ils l’ont amenés au refuge. Adopté en Belgique il y a un mois, il s’est retrouvé sans comprendre samedi derrière les barreaux d’un refuge.
Caruso recherche juste une famille qui le comprendra, qui l’acceptera avec sa joie de vivre et qui lui offrira du temps, de l’amour, de l’espace et des amis pour jouer.
Son adoption est très URGENTE pour qu’enfin CARUSO pose ses valises dans une maison bien méritée.