Association de protection animale collégiale régie par la loi de 1901, déclarée le 06/06/2012, publiée au journal officiel le 16/06/2012 sous le n°W596004636.
Elle a pour but de venir en aide à tous les lévriers quel que soit leur pays d'origine, mais aussi tout animal en danger ; de les faire soigner, vacciner, stériliser le cas échéant, assurer leur arrivée en France, assurer leur hébergement si besoin, et les faire adopter.
Siège Social chez Evelyne Guérin, 43 rue de la Malcense, 59200 TOURCOING.

Parce que les Galgos et Podencos d'Espagne subissent dans leur pays une violence et une cruauté insupportables, l'équipe bénévole de Terre des Lévriers se bat pour faire de la France une terre d'asile pour ces êtres de douceur et d'amour. Car pour beaucoup d'entre eux, l'adoption à l'étranger constitue leur seule chance de vivre...

En Espagne, des femmes et des hommes luttent au quotidien, sans moyens et seuls contre tous pour recueillir, soigner, aider ces nobles créatures. Terre des Lévriers se doit de soutenir matériellement et moralement ces courageux bénévoles.

ARON adopté par sa famille d'accueil le 19 aout 2013


Apres 7 mois passés auprès de Cindy et sa famille, de tout le travail effectué sur son comportement, pour son équilibre et surtout parce que SA famille l'aime, notre bel ARON est adopté par sa famille d'accueil!!!
Un immense MERCI à Cindy, à ses marraines et particulièrement à Anne, merci, merci, merci du fond du cœur!!!

***

ARON URGENT, UN DESTIN INCERTAIN

Aron a un an et demi. C’est un joli et gentil galgo-berger. Certes, il a échappé in extremis à l'euthanasie grâce à sa famille d'accueil et ses deux marraines. Mais il cherche maintenant SA famille et prend une place en accueil pour une autre urgence.
Aron s’entend avec les chiens et les chats. Il est sociable avec les humains, avec quelques peurs envers les hommes au départ. Mis en confiance, c’est un amour de lévrier.
Posez votre regard sur lui. Merci de ne pas oublier ARON.


Mon nom est Aron, croisé podenco de sang et de cœur à la robe noire issue probablement d’un croisement avec un Galgo.
Mon allure et ma silhouette ne laissent pas indifférente la personne qui me croise et rappellent que je suis né « lévrier » il y a 1,5 ans.
Comme beaucoup de mes congénères d’Espagne, j’ai suis sorti in extremis du couloir de la mort grâce à des mains tendues venues de France.



Moi Aron, qui ne croyait plus en l’humain, je suis de nouveau prêt à offrir ma confiance à celui ou celle qui me donnera un bouquet d’amour et d’affection. Je ne suis pas un chien très craintif, certes méfiant avec l’étranger, mais je détecte très rapidement les gens de bonnes intentions.
A la maison, j’ai besoin de discipline mais je comprends vite les règles quand elles me sont bien expliquées. Je suis un grand sensible, calme, doux et affectueux qui ne demande qu’à apprendre.

Je reste néanmoins anxieux à l’idée que mon maitre puisse partir, il me faudra un peu de temps pour supporter son absence, j’y travaille déjà et je m’améliore chaque jour.
Ce que j’aime ?
La compagnie des mes congénères. Je les adore sans jamais aller vers le conflit. Présente moi un chien ou un chat et je l’inviterai à jouer !
J’aime aussi les balades. Je suis un chien courageux et dans un environnement familier, rien ne me fait peur. Avec fierté, je dresse mes grandes oreilles de Podenco et me grandi sur mes pattes à l’affût des bruits et des odeurs. Je suis aussi un jeune chien et je peux me montrer énergique et joueur par moment. Très sensible, nul besoin d’élever la voix pour m’arrêter.

Les enfants ? Ils ne sont pas un danger pour moi et ils éveillent ma curiosité, je vais vers eux sans crainte, à pas de velours, essayant de dérober l’une de leurs caresses.
Mais ce que je préfère par-dessus tout, c’est mon panier. C’est mon endroit de sérénité, je m’y mets en boule et on m’y surprend souvent à rêver…
Oui, moi Aron, le mal-aimé d’Espagne, je rêve aujourd’hui en attendant ma famille, je sais qu’elle est là, qu’elle existe et j’ai tellement à donner et à prouver…

Son ancienne annonce: 

n°80, ARON est un joli croisé podenco noir au regard de braise ! Il a un an et demi approximatif. Il est gentil, sociable. Mais aux premiers abords, il est timide. Quand il est mis en confiance, c’est un amour de podenco.  ARON partage le chenil avec d'autres chiens sans problèmes et s'entend très bien avec les humains. Aucun soucis avec les chats. Il est sensible et noble.
D’autres compagnons de chenil ont été euthanasiés. Nous sommes l’ultime chance à Aron.
Ne le laissons pas tomber ! Demain il sera peut être trop tard !