Association de protection animale collégiale régie par la loi de 1901, déclarée le 06/06/2012, publiée au journal officiel le 16/06/2012 sous le n°W596004636.
Elle a pour but de venir en aide à tous les lévriers quel que soit leur pays d'origine, mais aussi tout animal en danger ; de les faire soigner, vacciner, stériliser le cas échéant, assurer leur arrivée en France, assurer leur hébergement si besoin, et les faire adopter.
Siège Social chez Evelyne Guérin, 43 rue de la Malcense, 59200 TOURCOING.

Parce que les Galgos et Podencos d'Espagne subissent dans leur pays une violence et une cruauté insupportables, l'équipe bénévole de Terre des Lévriers se bat pour faire de la France une terre d'asile pour ces êtres de douceur et d'amour. Car pour beaucoup d'entre eux, l'adoption à l'étranger constitue leur seule chance de vivre...

En Espagne, des femmes et des hommes luttent au quotidien, sans moyens et seuls contre tous pour recueillir, soigner, aider ces nobles créatures. Terre des Lévriers se doit de soutenir matériellement et moralement ces courageux bénévoles.

Sauvetage des 7-8 et 9 septembre 2012


5h du matin le 7 septembre, le ch’tis bus attelé du van rempli de croquettes, couvertures, corbeilles,…. destinés aux refuges espagnols, démarre via le Mans. Je vous attends avec grande impatience. Chaplin, Gala et Massaï me sentent en effervescence, ils m’observent comme s’ils avaient compris que nous allions chercher leurs frères et sœurs de cœur.
11h30, le ch’tis bus arrive au Mans. C’est en cœur qu’une partie de l’équipe de Terre des Lévriers se met en route pour ce grand sauvetage en Espagne. Quelques heures plus tard, un pneu du van éclate ! Nous voilà dans de beaux draps, il faut changer la roue et en acheter une autre avant d’aller en Espagne. Un peu de retard, notre planning serré va être modifié ! Tout est décalé….
Serait-ce un mauvais sort ? Rien ni personne ne pourra nous empêcher d’être à l’heure pour récupérer nos petits protégés en Espagne !
Nous changeons la roue et continuons notre route. Nous achèterons un nouveau pneu en chemin.
Plus bas dans le sud de la France, nous retrouvons Perrine qui nous offre un bon repas et des rafraîchissements, une petite pause avant le voyage non stop où nous ramènerons  tous ces petits cœurs que leurs familles attendent avec impatience.
Le cœur battant, ce sont 4 des bénévoles de Terre des Lévriers qui descendons vers nos petits protégés espagnols. Nous savons que nous allons faire un long voyage, en nous relayant les uns les autres au volant. Nous arriverons à 2h30 à Taragone pour laisser à José, une partie des sacs de croquettes pour lui et ses amis bénévoles. Ils s’occupent avec courage de petits refuges que personne ne connaît. Lorsque Jose a vu le département français de la plaque d’immatriculation du ch’tis bus, il nous a dit amicalement que nous étions de grands fous ! mais de grands fous amoureux des lévriers ! Il a été très surpris de voir notre chargement. Il est vrai que le van était chargé à bloc pour les refuges espagnols. Nous échangeons et nous promettons de correspondre sur le net pour des nouvelles.
½ h plus tard, nous voilà repartis sur les routes pour le refuge de Villena. Nous avons encore un peu plus de 4 h de route à parcourir et nous allons pouvoir serrer dans nos bras les bénévol(e)s espagnol(e)s et tous les lévriers qui nous attendent.
Avec le retard accumulé, nous arrivons à Villena vers 9h au lieu de 7h30. Ce n’est pas grave, nous resterons moins longtemps mais nous prendrons quand même le temps avec les bénévoles et les lévriers. Maria Jose nous donne rendez-vous à la sortie de Villena à cause des travaux. Nous la voyons enfin, c’est un bonheur de la revoir !
Quelques minutes plus tard, nous sommes au refuge. Nous les apercevons !!!! Caridad, Alfredo, Brown, Marlon, Sira, karamelo,…. Siria,…. Ils sont tous là !!! Nous les avons reconnus de loin !
Quelle joie ! La fatigue est oubliée ! Nous allons voir tous les lévriers, leur dire bonjour. Ils savent que quelque chose se passe, que c’est leur tour de partir. Mais partir où ? Ils ne savent pas ! Dans l’effervescence, ils sont contents, leurs bénévoles sont là et ils se promènent ensemble.


Nous déchargeons le van. Chaque bénévole pourra prendre des croquettes, du matériel, des compresses, etc,… pour son refuge, des petits refuges dont peu de monde connaît l’existence. Ils ont bien besoin d’aide pour nourrir et prendre soin de leurs protégés.
Le partage est fait, il est temps de mettre les colliers aux lévriers qui vont nous accompagner et les préparer au voyage. 1 par 1, nous les montons dans leur cage de transport. Leur enthousiasme se transforme en stress. Pourquoi les enferme-t-on dans ces petites prisons alors que 2 minutes avant, ils se promenaient avec leurs bénévoles ??? Ils nous regardent avec des yeux de désespoir mais confiants malgré leur lourd passé, ils rentrent dans leur cage et se couchent. Ils regardent avec interrogation les seuls êtres qui les aient aimés jusqu’à présent. Ils expliquent à chacun qu’ils vont retrouver leur famille très loin, en France. Ils ne doivent pas avoir peur…
Horus, bébé galgo, comme tu es mignon. Nous t’avons découvert avec ton frère dans la pièce d’entrée du refuge. Des bébés adorables. Contrairement à ton frère qui est trèèèès dynamique et qui cherche les bêtises, un vrai bébé galgo, tu es sage comme une image et tu veux tout bien ! là où nous te mettons tu restes, dans la même position ! Tu n’es que douceur et amour, un vrai petit ange. Longue et belle vie à toi Horus… Nous espérons que ton frère rejoindra lui aussi bientôt sa famille.

Oscar, je te vois arriver mon petit bonhomme. Tu es tout timide, si gentil et si doux. Je te montre ton espace de voyage et tu grimpes en me regardant interrogateur. Je te mets tout près de ton futur copain de vie, Brown qui monte tranquille dans sa cage, tout timide.
Nous apercevons Alfredo, le grand et doux Alfredo. Il est immense et ne rentre pas dans les cages !!! Nous en avons une qui correspond à sa taille, il voyagera avec nous dans le ch’tis bus.

Nous réveillons Wyoming qui attendait patiemment en dormant près du van et nous lui montrons sa place dans le ch’tis bus. Lui non plus ne peut rentrer dans les cages. Qu’il est grand notre Wyoming !

Il y a Karamelo, Caridad, Siria et Claret. Petite Claret, si douce. Tu m’as bien émue. Ta famille d’accueil t’a aidée à monter dans ta cage et quand vint l’heure des au revoirs, tu n’as pas compris. Les larmes que tu avais dans tes yeux ont coulé. Je suis venue te rassurer et t’expliquer mais ta peine était grande et ton stress aussi….. Tu ne pouvais pas savoir ce qui t’attendait.

Marlon est venu ensuite, sacré petit ! Marlon avait décidé de s’installer dans le van avant qu’on y fixe sa cage. C’était décidé ainsi, il voulait partir lui aussi ! Il nous a bien fait rire à tous…

Nous n’oublions surtout pas Hamlet, le compagnon d’Alfredo dans sa vie de refuge et dans sa future vie de bonheur ! Le chat Hamlet, joli petit siamois plein de vie et d’amour à donner !

Tout le monde est confortablement installé, il ne manque plus que Romina à monter dans le ch’tis bus. Elle voyagera avec nous elle aussi. Petite puce toute mignonne et si courageuse ! Elle doit être opérée le lundi qui suit le sauvetage d’une ancienne blessure qui la fait souffrir à la hanche. Jamais tu ne montreras ta souffrance ma belle ! Et pourtant…

Nous laissons les bénévoles qui attendent avec impatience des photos de leurs protégés. Ils sont confiants mais pressés de savoir comment va se passer l’adaptation de leurs lévriers…
Nous sommes repartis pour 2000 km encore.
Nous promettons de leur envoyer des nouvelles et des photos de chacun d’eux. Notre soulagement est grand d’avoir récupéré tout notre petit monde.

C’est avec peine que nous laissons comme à chaque fois, tous les autres lévriers du refuge qui auraient voulu faire parti du voyage. Leurs yeux dans notre dos, leurs cris de désespoir dans les oreilles, nous repartons vers la France. Les bénévoles nous souhaitent bon voyage de retour.
Perrine nous attend de nouveau avec un merveilleux petit plat qui nous fera du bien. C’est vers 23h 30 que nous arriverons. Nous sortons les lévriers afin qu’ils se dégourdissent les pattes et s’abreuvent. Ils sont heureux de pouvoir enfin sortir. Nous les réinstallons ensuite car le convoi n’est pas encore arrivé à destination. Après une petite pause, nous repartons direction Tours où Oscar, Brown, et Siria seront adoptés.
C’est à 5 h du matin que nous sommes accueillis par une petite troupe qui nous attendait avec les croissants et le café !!! Merci à vous tous, vous êtes merveilleux.

Céline et Fred sont là, ce sont eux qui s’occupent des adoptions, nous repartons bien vite vers le Mans. C’est là que descendent Marlon et Wyoming. Ils sont bien contents de ne plus remonter dans leur cage… C’est aussi ici que je descends du ch’tis bus. Je laisse Evelyne, Norbert et Christine repartir pour la fin de l’aventure.


Chaplin, Gala, Massaï viennent me sentir. Ils savent d’où je reviens, je le lis dans leurs yeux. Chaplin saute de joie lorsqu’il voit Marlon et Wyoming. Tout le monde fait connaissance et Wyoming s’en va rejoindre sa maison d’accueil avec Angie. Merci à toi Angie pour ton aide précieuse. J’ai été heureuse de te rencontrer enfin.


Ce fut un très beau sauvetage, émouvant et mouvementé. J’ai été heureuse de vous revoir, mes amis de Terre des Lévriers et vous tous en Espagne ! Merci Amparo pour ce petit cadeau très touchant.
Patricia, Membre Fondateur Terre des Lévriers

Le ch'ti bus reprend la route, à bord : Norbert, Evelyne et moi même Christine
Il est dans les environ de 10 heures, nous arrivons à Rouen ou nous attendent déjà  Ophélie, son ami et son petit garçon pour  l'adoption du grand  Alfredo et de son ami le chat Hamlet.
Alfredo découvre sa nouvelle famille, Hamlet aussi... Hamlet a cessé de miauler dès qu'il a apperçu son grand copain à travers les grilles de son panier de transport. Alfredo ne désirait qu'un chose , lui ouvrir la porte du panier  avec la patte! Quelle belle complicité! Merci à Ophélie et sa famille pour ces deux belles adoptions! Le gigante Galgo et le minuscule Siamois de nouveau réunis!
Nous devons aussitôt reprendre la route ou nous attendent Laurence et Cathie, elles  ont grande hâte de rencontrer enfin leur protoégés : Lis et  Horus.
Amiens, il est 13 heures. Cathie découvre enfin son petit bébé Horus!  Horus lui fait un gros câlin dans la voiture, il sait qu'une nouvelle vie commence pour lui entourée d'autres lévriers! Merci beaucoup  Cathie d'avoir sauvé Horus, les bébés galgos  restent toujours des proies  en danger de vol dans les refuges...
Notre Belle Lis découvre elle aussi sa nouvelle famille. Lis sera parrée d'un joli collier offert par sa nouvelle « maman »! Merci Laurence pour tout le bonheur et l'amour que vous offrirez à Lis. TDL remercie également sa famille d'accueil espagnole pour avoir pris autant de soin pour Lis en attendant son adoption. A bientôt jolie Podenca, des moments magiques t'attendent dans ta nouvelle vie!
Il est 15 heures, nous voilà enfin arrivés dans le Nord! Les lévriers découvrent le jardin en attendant leur nouvelle famille... Ambar attend sagement dans le panier sa famille d'accueil, merci à Céline et Fred pour votre dévouement pour Ambar!
Arrive déjà le moment de quitter nos chers Lévriers...
La famille de Claret arrive, les présentations sont faites! Claret est ravie de rencontrer sa nouvelle famille! Merci beaucoup à sa famille  de l'avoir sauvée! Les lévriers noirs sont si méprisés en Espagne...
Mais qui voilà? Mais c'est la famille de Caridad accompagnée de leur belle galga Africa!
Merci à vous Monique et Louis-Guy pour Caridad! Africa se sentira moins seul depuis le départ de sa "sœur" Luna... Une nouvelle vie commence pour toi douce Caridad et une nouvelle sœur de jeu! 
Sasha à son tour découvre sa nouvelle famille....
Sasha, prête à découvrir sa nouvelle vie! Merci Emilie pour tout le bonheur que vous lui offrirez! Sasha,, ta nouvelle vie remplie d'amour, de câlins et de jeu t'attend! 
Non Karamelo et Farlopa, vous ne partez pas aujourd'hui, vos famille arrivent demain, patience...
Romina rebaptisée Mina attendra aussi demain pour son opération! Bientôt courageuse Mina, ta souffrance sera bien loin derrière toi...
Lundi 10 septembre, ça y est c'est le grand jour pour Karamelo et Farlopa!
Natacha arrivée tout droit de Metz découvre son beau Prince noir rebaptisé : Camino! Merci Natacha pour tout le bonheur que vous offrirez à Camino qui a très vite compris que vous étiez là pour lui... Bon retour à vous deux vers Metz... A bientôt Natacha et Camino ! 
La maison  d'Evelyne et Norbert se vide peu à peu...
Farlopa a vite compris pourquoi Amy est là.... Mais c'est bien ma nouvelle « maman »!
Merci Amy pour cette belle adoption! Farlopa est enfin sauvé de son galguero!  Toute l'équipe TLD tient à te remercie pour le prêt du van qui nous a permis de réaliser ce grand sauvetage! 
Grâce aux bénévoles espagnols, français, adoptants, familles d'accueil, 17 lévriers : BROWN, OSCAR, SIRIA, MINIAPOLIS, MARLON, WYOMING, CLEMEN, ALFRDO, HORUS, LIS, CLARET, CARIDAD, FARLOPA, SASHA, KARAMELO, AMBAR et ROMINA. et le chat  HAMLET connaitrons une vie meilleur!
Terre des Lévriers consacre ce sauvetage tout particulièrement à la Podenca CELIA qui n'a pu remontée. Nous espérons qu'elle participera au prochain sauvetage et trouvera une famille digne pour lui apporter l'amour dont elle a besoin.
Christine, Membre Fondateur Terre des Lévriers